Précédent
Suivant

5654654
Cliché énergétique du 27 mai 2015

par Bertrand Duhaime

Dans la séquence énergétique lancée il y a quelque temps, vous achevez un mois qui marque les derniers kilomètres de votre ancien parcours, déjà entrecoupés de nouveaux commencements, de l’élaboration de plans complètement nouveaux. C’est ainsi que vous avez pu mettre la dernière main à certaines tâches ou à certains projets entrepris de longue main, mais au prix de grands efforts et d’une concentration intense, parce que la grande facilité de l’Ère de Grâce n’était pas encore toujours au rendez-vous.

En effet, tout au long de cette phase transitoire, vous avez pu dégager l’impression de courir un marathon de centaines de kilomètres, mais pas toujours sur une surface plane; par métaphore, nous pouvons dire plutôt que vous avec dû alternativement gravir et descendre des collines, traverser des rivières impétueuses et des déserts arides, longer des rebords étroits de falaises avant de couvrir quelques mètres de sables doux au bord de la mer. Dans certaines secteurs, en urgence, il vous est même arrivé de devoir traverser des ponts qui vous reliaient au passé, déjà en feu sous vos pieds, ou de marcher dans des lits de boue épaisse, sur des plaques de glace vive, quand il ne s’agissait pas de sables mouvants si trompeurs qu’ils auraient pu vous engloutir en entier.

Même que pour plusieurs d’entre vous, cet exténuant marathon se poursuivra encore un peu, toujours aussi étrangement ponctué de revers que d’accomplissement merveilleux, le résultat de secrètes connivences, agréables ou désagréables, de leur destin propre. Par moments, l’expérience peut vous paraître aussi injuste qu’impossible à compléter, ce qui ne vous retient en rien de la poursuivre parce que vous devinez qu’une Réalité bien différente se prépare et que, cette fois, il ne s’agit pas d’un simple mirage.

Dans les cas similaires du parcours des derniers kilomètres, même si, dans votre situation d’être incarné épuisé, mais toujours très occupé, vous ne les captez pas tous, il vous arrive de plus en plus souvent de recevoir des signes précurseurs de ce qui s’annonce et, consciemment ou inconsciemment, ce sont précisément ces signes, qui imprègnent si bien votre psychisme, qui vous incitent de continuer à progresser. Vous percevez de la lumière au bout du tunnel par le truchement de lueurs, que vous gagnez à garder dans votre vision périphérique, pendant que vous veillez à rester centré sur ce à quoi vous mettez la dernière main.

À vrai dire, chaque fois que vous captez goulument les bulles d’air de plus en plus nombreuses en provenance du Monde nouveau, vous hâtez le pas parce que vous sentez littéralement monter en vous un sentiment d’excitation, d’enthousiasme.  Vous savez trop bien que cette course effrénée qui vous permet autant de mettre un point final à votre vieille histoire que d’établir les fondations de votre nouvelle vie, alors qu’il s’agit cette fois d’entrer dans la Vraie Vie, en vaut la peine.  Aussi, à travers les douleurs de pieds meurtris, d’un corps recouvert de blessures et d’ecchymoses de muscles en compote, d’un esprit médusé ou engourdi, vous éprouvez un véritable sentiment de triomphe, tellement vous pressentez qu’approche rapidement la fin d’un long cycle d’épreuves initiatiques.

Dans ce contexte, le mois de mai a amené des changements de gabarits et d’engrenages.  En fait, ce ne sont pas seulement les plaques tectoniques de votre planète qui se déplacent et engendrent des séismes, vous vivez intérieurement une expérience similaire.  C’est ce qui va vous permettre, au mois de juin, d’obtenir une meilleure image du paysage qui vous entoure, qui a été complètement transformé, pour ne pas dire transfiguré.  Ainsi, vous allez pouvoir vous permettre d’y faire les premiers pas… dans une bien nouvelle ambiance, tandis que les êtres qui nourrissent des projets sombres et égotiques perdront du terrain.

Vous qui doutez que les choses aient autant changé, observez comment, depuis quelque temps, les ombres de dissipent sur votre passage.  Ainsi, vous obtenez une meilleure réception jusque-là où, autrefois, on vous méprisait, vous ridiculisait, vous traitait de manière brusque ou cavalière, vous refusait l’accès.   Vous portez désormais une telle Lumière spirituelle, de nature à rendre les impossibles possibles et à manifester vos rêves les plus audacieux, que vous harmonisez tout ou mettez en fuite ou muselez les éléments discordants, incapables de s’ajuster.

Même que vous écartez la majorité des menaces qui vous concernent à votre seule apparition, ce qui devrait vous rendre plus confiant, audacieux et serein.  Car, plus vous y croirez, parce que les faits vont continuer d’en corroborer le phénomène, plus vous verrez d’évènements magiques et d’apparents miracles se produire partout, à votre simple approche, donc sans que vous ayez besoin de les prévoir ou de les planifier.  Cette conviction vous aidera également à vous rasséréner, sachant que, si vous n’y mettez pas d’obstacle, après une longue déchéance, même votre corps va commencer à se transformer pour le mieux.

Courage, le plus dur ou le plus difficile appartient au passé quand l’avenir s’illumine déjà devant vous.

© 2015 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT