mario beviaspar Mario Bévia
VOUS AVEZ DIT SUR-UNITÉ ? …

LE POINT DE VUE DE MARIO BEVIA SUR L’EFFET DUMAS:
 » Je pense que L’EFFET DUMAS UTILISE LE MÊME SECRET QUE CELUI DE TESLA avec son condensateur de la Tour Wardencliff : quand on alimente un condensateur durant un temps répétitif de environ 10-8 seconde, alors sur l’électrode négative, un phénomène quantique se passe. Les électrons s’apparient avec leur moment cinétique propre (leur spin) s’orientant antiparallèlement entre eux et avec les autres électrons de l’électrode; ce qui crée bien sûr une intense ATTRACTION des électrons, au lieu d’une répulsion comme çà devrait être le cas entre particules de même charge électrique. Du coup, le potentiel de l’électrode augmente considérablement, puisqu’en s’attirant quantiquement, les électrons sur l’électrode voient diminuer les distances entre eux conformément à la loi du potentiel V = K Q / r avec r qui tend vers presque 0m, les électrons c’est tout petit. Ainsi, on obtient un énorme potentiel à partir d’un petit, mais ce n’est pas fini.La suite est que cet état n’étant pas trop naturel, les électrons vont se séparer au bout de quelques dizaines de microsecondes, animés par une intense répulsion électrostatique, c’est leur comportement naturel. Mais le résultat, c’est qu’ils fournissent ainsi un courant électrique intense à la décharge du condensateur, qui dure 5 fois moins longtemps et qui est donc 25 fois plus puissant et énergétique qu’un courant de décharge passive dans une résistance scalaire.
On obtient une tension énorme + un fort courant = une forte puissance et énergie additionnelle interne. Ce courant, dans un conducteur électrique résistant, VA PRODUIRE UNE ÉNORME ÉLÉVATION DE SA TEMPÉRATURE DE SURFACE (car c’est un courant de haute fréquence), l’eau du voisinage va en profiter instantanément, au lieu d’attendre que les parois de métal chauffent comme une résistance chauffante en courant continu ou en 50 Hz qui transmettent la chaleur par conduction selon la loi de Fourier.Ici, c’est donc presque instantané car tout se passe en surface et pas à l’intérieur du conducteur en forme de boule, recevant le courant; et comme cette forme est sphérique, on obtient une assez grande surface où exposer les électrons du courant électrique variable HF de surface surpuissant, aux molécules d’eau. D’où un chauffage ultra-rapide avec de faibles pertes et bien sûr cette puissance interne fournit un rendement sur-unitaire en s’associant avec la puissance de l’alimentation principale. C’EST COMME SI LE COURANT CHAUFFAIT L’EAU EN DIRECT A HAUTE FRÉQUENCE, SANS PASSER PAR UN RADIATEUR ET DE FAÇON SUR-UNITAIRE.

dumasComme les électrons ne peuvent se mélanger à l’eau, après avoir cédé leur énergie directement aux molécules d’eau (par un phénomène de transfert analogue à un couplage magnétique car l’eau possède un moment magnétique comme dans les fours micro-ondes) ils retournent au métal et à la borne positive ou masse du système. C’EST DE L’ENERGIE LIBRE COMME CELLE DE TESLA, mais au lieu de la transmettre en courant variable dit de déplacement dans un isolant diélectrique comme l’atmosphère, la puissance excédentaire est conduite en surface par effet de peau et génère un champ magnétique de surface (un plasmon) qui va agir sur le moment magnétique de l’eau pour l’échauffer.

Je pense que ce phénomène est connu mais ON NE PEUT L’EXPLIQUER QUE DEPUIS 1970 AVEC L’INVENTION DE LA SPINTRONIQUE; c’est pourquoi, les anciennes explications traditionnelles, ZPE, backemf, vide, éther, passe pour mauvaises et les décideurs sont peu enclins à la préférer, car eux-mêmes ne sont pas initiés à la spintronique. »

TÉLÉCHARGEZ LES PLANS DE L’EFFET DUMAS EN PDF ICI

Source: http://www.effetdumas.org/

 

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: