danielle-clermontCe bulletin vous est transmis avec beaucoup de joie et de passion par : Kantimati / Danielle Clermont   /  www.danielleclermont.com

Mai, enfin un mois plus calme ? Ma réponse « de normande » : oui et non…

Salutations de la part des astres et des étoiles. Salutations chaleureuses du Québec vers vous tous, aux quatre coins de la planète. Aux premières lignes de ce bulletin printanier – l’hiver québécois 2014-2015 ayant été particulièrement long et rigoureux – je vous partage d’emblée ma joie de retrouver la chaleur des rayons du soleil et la beauté de la nature qui renaît. En ce premier week-end chaud et ensoleillé de l’année, à l’unisson, le cri du cœur des Québécois se résume en deux mots : enfin mai !!!

photo_1

Ici, la météo du mois d’avril fut à l’image de la météo énergétique (au sens cosmique)… Grise, froide et comme « bloquée » ; un véritable test d’endurance et de patience. Astrologiquement parlant, en vérité, tout le mois fut dédié à l’intégration du très puissant cycle d’éclipses duquel nous sortions (l’éclipse solaire du 20 mars et l’éclipse lunaire du 4 avril).

Par ailleurs, en parallèle, il est fort intéressant de noter que rien dans le calendrier astrologique d’avril ne laissait présager que la dernière semaine du mois serait à ce point dense, bouleversante, voire éprouvante :

L’éruption volcanique dans le sud du Chili ainsi que le puissant et dévastateur tremblement de terre au Népal sont deux événements majeurs qui ne font pas que secouer la Terre et les habitants des régions concernées. Ce sont de très puissants mouvements de la Kundalini terrestre qui affectent chacun d’entre nous ; notre Kundalini n’étant pas séparée de celle de notre mère, la Terre. Si vous souhaitez approfondir ce passionnant sujet, je vous suggère ce livre :

  • L’effet Gaïa, l’extraordinaire système de collaboration entre Gaïa et l’humanité, de Kryeon et Monika Muranyi, aux Éditions Ariane.

Il n’y avait donc aucun aspect majeur dans le ciel du jeudi 23 avril lorsque le volcan Calbuco se réveilla, ni non plus dans le ciel du samedi 25 avril lors du tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 au Népal. Mais cela est sans compter sur l’historique quadrature Uranus-Pluton ! Même si ce carré n’est plus au degré exact (comme ce fut le cas une septième et dernière fois le 20 mars 2015), il n’en n’est pas moins encore très influent, et le demeurera jusqu’au printemps 2016.

Uranus et Pluton sont deux « mastodontes astrologiques » de notre système solaire, et le fait que le carré commence à se distancier un peu ne réduit en rien les exigences de changements insufflées par ces deux planètes :

« Uranus et Pluton nous ont fait vivre une véritable traversée des flammes, mais maintenant ces deux planètes prennent une approche différente. Toujours aussi puissantes, toujours aussi transformatrices, toujours aussi libératrices, leurs influences se présentent individuellement, nous invitant à entrer dans la danse de l’ombre (Pluton) et dans une effrayante balade pour la liberté (Uranus). Mais ces influences sont moins insistantes, moins exigeantes. Leur intensité va monter et descendre comme jamais, mais leur impérative injonction qui ressemblait à change ou meurt !! va aller en s’estompant. Nous entrons dans la phase suivante maintenant, celle où nous choisissons un changement radical parce que nous savons que c’est la seule façon de réaliser notre potentiel évolutif, et non pas parce que nous pensons que nous n’avons tout simplement pas le choix. Nous avons le choix, toujours. Et jamais comme maintenant, il n’a été aussi vital que nous fassions les choix les plus sages. »

  • Traduction libre d’un extrait du texte Life after the Uranus/Pluto square de Sarah Varcas / version complète de cet article en anglais disponible à la fin du bulletin, en annexe 2.

Les grands et profonds mouvements d’énergie (ceux des plaques terrestres et ceux des éruptions solaires) de ces derniers jours nous ont possiblement rendus plus sensibles, et c’est tout à fait normal. Pour ma part, j’entre dans le mois de mai en naviguant du mieux que je peux sur des vagues d’hyper-hyper–sensibilité ; vagues que je sais bénéfiques, même si inconfortables, car reliées à l’expansion des perceptions sensorielles et extra-sensorielles. Sur ce sujet, je recommande le très bon texte de Laura Marie :  Comment vivre dans ce monde lorsqu’on est hypersensible ? / voir l’hyperlien en annexe 2.

La météo de mai s’annonçant plus chaude et plus ensoleillée que celle d’avril (ici du moins), il est beaucoup plus aisé de se recentrer et d’apaiser les sensibilités à fleur de peau : simplement se connecter à la nature (jardinage, marche au grand air, bain de soleil, ancrage avec les arbres, etc.).

Ceci étant établi sur les bienfaits de la nature en pleine renaissance, est-ce à dire que les énergies du mois de mai (celles astrologiques et celles cosmiques) s’annoncent plus douces, plus clémentes et plus agréables que celles des derniers mois ? Voici ma réponse « de normande » : oui et non… Sourire cosmique.

Photo_2_intro

« La Terre n’est pas une plateforme pour la vie humaine. C’est un être vivant. Nous ne sommes pas sur elle, mais faisons partie d’elle. Sa santé est notre santé » – Thomas Moore

Voici maintenant la météo astrologique du mois de mai 2015 :

  • 01/05/15 : Mercure quitte le Taureau et entre en Gémeaux
  • 03-04/05/15 : Pleine Lune sur l’axe Taureau-Scorpion à 03h42 UTC
  • 07/05/15 : Vénus quitte le Gémeaux et entre en Cancer
  • 12/05/15 : Mars quitte le Taureau et entre en Gémeaux
  • 15/05/15 : Mars (2° Gémeaux) opposé Saturne R (2° Sagittaire)
  • 17-18/05/15 : Nouvelle Lune à 26° Taureau à 04h13 UTC
  • 19/05/15 : Mercure tourne rétrograde à 13° Gémeaux (Direct le 11 juin à 4° Gémeaux)
  • 21/05/15 : Soleil quitte le Taureau et entre en Gémeaux
  • 24/05/15 : Mars (8° Gémeaux) trigone Nœud Nord (8° Balance)
  • 25/05/15 : Mars (9° Gémeaux) carré Neptune (9° Poissons)

Résumé du ciel de mai 2015 :

Ce mois-ci, il n’y aucun aspect majeur formé au degré exact par les planètes lentes (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton). Les planètes rapides, Mercure, Vénus, Mars, ainsi que le Soleil, changent de signe, ce qui crée des mouvements dans le ciel, des changements d’atmosphère. Ces mouvements des planètes rapides, par ailleurs, sont « normaux » puisqu’ils surviennent tous les mois, ou tous les deux mois dans le cas de la planète Mars.

À première vue, voici donc un calendrier astrologique allégé qui permettrait d’affirmer que mai est le mois le plus calme du printemps 2015. Au risque de me répéter : oui et non, pas tout à fait. Disons plutôt un mois mi-figue mi-raisin… Et voyons pourquoi :

  • D’abord, l’influence de la très puissante Pleine Lune du 3-4 mai, dite Pleine Lune du Wesak :

La Pleine Lune dite du Wesak (pleine Lune dont le Soleil est en Taureau) est, à chaque année, une Pleine Lune particulièrement intense. Dans la tradition bouddhiste, elle célèbre Bouddha qui atteint le nirvana. Dans la tradition ésotérique, elle correspond à la rencontre et à la fusion des énergies bouddhiques et des énergies christiques. Dans tous les cas, pour sûr, c’est un moment qui correspond à un puissant afflux de lumière (voir les textes sur ce sujet en annexe 2).

Nous savons d’expérience que le fait de recevoir un « extra-afflux de lumière » n’est pas obligatoirement synonyme d’extase et de béatitude. Sourie cosmique… Cela dépend pour chacun des zones d’ombre mises ainsi sous les projecteurs de la lumière. Dans le cas de la Pleine Lune Wesak, ceci est doublement vrai puisque la Lune en Scorpion gouverne nos zones d’ombre. Son rôle est alors de pousser l’ombre (l’ombre en tant que ce que nous ne connaissons pas de nous-mêmes) de l’inconscient vers la conscience, un peu comme le rôle d’une sage-femme qui assiste un accouchement.

Cette année, ce processus est encore plus puissant, voire exacerbé, parce que le Soleil et la Lune de la Pleine Lune forment un carré en T (T-Square)  avec Jupiter… Le tout au degré exact ! Voir le graphique de la Pleine Lune ci-dessous (Soleil 13° Taureau – Lune 13° Scorpion – Jupiter 13° Lion).

Ce carré en T est de courte durée, deux jours (les 3 et 4 mai), mais très dense. Jupiter en Lion joue ici un rôle d’amplificateur des égos. Bref, ces premiers jours de mai, si vous avez l’impression d’être sous l’influence de fortes émotions, anormalement amplifiées (les vôtres ou celles de votre entourage)… Pas de souci : « c’est la faute du bon gros Jupiter et de son travers favori, l’exagération »…

Je blague là, car la responsabilité de ce que nous vivons n’incombe jamais aux planètes, qui ne sont que des représentations symboliques de différentes opportunités (possibilités) dans nos évolutions. Une pensée à la fois, nous avons la responsabilité de nos choix.

L’opportunité offerte par ce carré en T en signes fixes (Taureau – Lion – Scorpion) est de s’appuyer sur le haut degré de concentration et de persévérance des signes fixes pour traverser nos résistances et pour déstructurer (laisser partir) les vieux et répétitifs scénarios qui nous encombrent. L’axe Taureau-Scorpion est toujours une leçon de détachement, de non-attachement. 2015 étant 2015, cette année encore davantage !

Notons aussi qu’au moment de cette Pleine Lune, il y a un autre carré en T dans le ciel : Mercure à 4° Gémeaux est opposé à Saturne rétrograde, à 3° Sagittaire; et ces deux planètes forment un carré avec Neptune qui est à 9° Poissons. Même si ce carré en T n’est pas formé au degré exact, il nous aide, en ce début mai, à développer une compréhension et une perspective (de soi-même et des autres) plus accueillantes, plus aimantes et plus empathiques. Ici, Neptune insuffle de la compassion au mental (Mercure), et Saturne, un brin de sagesse.

  • Ensuite, l’influence de la rétrogradation Mercure en Gémeaux à partir de la mi-mai :

Vendredi le 1er mai, Mercure est entré en Gémeaux, le signe dont il est le maître astrologique. Mercure en Gémeaux est dit « en domicile ». L’influence d’une planète lorsqu’elle séjourne dans son signe se déploie dans toute sa puissance. Et à priori, ceci est une bonne nouvelle !

Mais Mercure sera rétrograde en Gémeaux du 19 mai au 12 juin. Cette rétrogradation de Mercure « dans son signe » sera donc, de soi, plus puissante dans ses effets. En vérité cette rétrogradation de Mercure (la deuxième d’une série de trois qui se produit dans l’année) sera la  puissante de 2105 !

On pourrait dire de ce mois qu’il est « mercurien », et que ces attributs mercuriens auront tout le loisir de se déployer « librement et joyeusement » jusqu’au 18 mai. Mercure est stationnaire du 18 au 22 mai, puis Mercure commence sa véritable rétrogradation. Bref, du 22 mai au 12 juin, tous les thèmes de Mercure seront au ralenti, et parfois même bloqués. Voici donc un rappel des attributs associés à Mercure, à surveiller :

Mercure symbolise le mental, la raison, la rationalité. La planète est aussi associée à tout ce qui touche aux communications (la parole, l’écriture, etc.), aux échanges de toutes sortes, dont ceux commerciaux, et aux déplacements en général (petits voyages, etc.). Mercure régit aussi notre capacité à jauger et à évaluer, nos processus d’apprentissage et nos talents. Comme lieu, il correspond à notre environnement proche, notre voisinage; comme personnages, aux frères et sœurs. Finalement, savoir que Mercure régit les systèmes respiratoires et nerveux.

En résumé: les deux premières semaines de mai sont marquées par les puissants effluves de la Pleine Lune Wesak et par les mouvements des planètes rapides (Mercure, Vénus et Mars). Les deux dernières semaines du mois sont marquées par la rétrogradation de Mercure en Gémeaux ; je le répète, la plus percutante rétrogradation de Mercure de l’année.

En conclusion : au cinquième mois d’une année exceptionnellement dense, intense et riche en opportunités diverses de libération, ce mois demeure un excellent moment pour refaire le plein d’énergie en se connectant à la nature (les énergies du Taureau), et pour revisiter tout ce qui appelle notre attention avant d’aller plus avant (rétrogradation de Mercure). C’est un bon mois pour, tranquillement, compléter des mises à jour, mettre de l’ordre et faire « le grand ménage du printemps » ; faire le point, visualiser et planifier pour les créations des mois à venir.

Conseil d’astrologue : savourons les douceurs propres au moi de mai et prenons le temps de faire des pauses régénératrices, car en 2015, à partir de juin, ça repart de plus belle, en accéléré et à toute vapeur ! Le cœur de l’été et le début de l’automne 2015 présenteront d’autres défis… Mais, un mois à la fois. Et que celui-ci soit vivifiant, coloré, chaleureux et magique !

Survol rapide de la Pleine Lune du 3 – 4 mai 2015 :

PL.04.05.2015

  • La Pleine Lune de mai 2015 a lieu le lundi 4 à 03h42 UTC (heure Greenwich) ; à 05h42 heure avancée d’été, en France ; pour le Québec, elle a lieu le dimanche 3 à 23h42 HAE ; le 3 aussi à 20h42 HAP, pour l’heure Pacifique.
  • Le Soleil à 13° Taureau est alors en opposition exacte avec la Lune à 13° Scorpion.
  • Le Soleil et la Lune de cette PL sont carrés au degré exact à Jupiter (13° Lion) pour former un carré en T ; ici, le degré exact a son importance, car il ajoute de l’intensité au carré en T.
  • Pour des informations plus détaillées sur cette Pleine Lune, dite Pleine Lune Wesak, voir ci-dessus et les textes en annexe 2

Survol rapide de la Nouvelle Lune du 17 – 18 mai 2015 :

NL.18.05.15

  • La Nouvelle Lune de mai 2015 a lieu le lundi 18 à 04h13 UTC (heure Greenwich) ; à 06h13 heure avancée en France ; pour le Québec, elle a lieu à 00h13 HAE ; le dimanche 17 mai à 21h13 HAP pour le Pacifique.
  • Le Soleil et la Lune sont alors en conjonction exacte à 26° Taureau.
  • Le Soleil et la Lune de cette Nouvelle Lune sont conjoints à Vénus (4° Gémeaux) et opposés à Saturne (rétrograde à 1° Sagittaire).
  • Cette Nouvelle Lune est fortement associée aux puissants effets de la rétrogradation de Mercure, car le 18 mai correspond au moment où Mercure est stationnaire. À ce titre, l’influence habituelle « nouveau départ » associée à une Nouvelle Lune est quelque peu ralentie, ou disons « engourdie ».
  • Cette NL met plutôt la table pour nous aider à préparer l’été. Elle nous offre du temps en « extra », une sorte de prolongation, afin que nous puissions revisiter nos choix ; afin que nous puissions réévaluer et rectifier ce que nécessaire. Recadrer et peaufiner nos plans et nos projets avant d’arriver au prochain Grand Portail, celui du le Solstice du 21 juin 2105.

Suite sur http://www.danielleclermont.com/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: